La Guadeloupe est une région et un département d’outre-mer. Elle constitue un groupe d’îles situées dans les Antilles françaises qui furent découvertes en 1493 par Christophe Colomb.

La seule évocation des Antilles (Petites Antilles) vous donne un avant goût du climat et de la beauté du paysage que la Guadeloupe représente (sable chaud, lagons paradisiaques, nature, fruits, couleurs). C´est un régal que de déguster les maracujas, les papayes, la canne, les noix de coco fraîches… La variété des légumes et des fruits y est impressionnante. Aussi n’hésitez pas à goûter la cuisine créole. Poissons et crustacés feront le bonheur des amateurs de fruits de mer.

Cette région française est composée de deux îles principales connues sous le nom de Grande Terre et de Basse Terre. La rivière Salée sépare ces deux îles. Ainsi, la Grande Terre présente un relief peu élevé s’opposant à la Basse Terre constituée de montagnes et où l’on trouve le célèbre volcan de la Soufrière qui s’élève à une hauteur de 1.484 mètres.

La plongée sous-marine vous fera découvrir un univers coloré extraordinaire dans des eaux divines à la température idéale. C’est un véritable rêve que de passer ses vacances en Guadeloupe.

La Guadeloupe fut colonisée à tour de rôle par les Français et les Anglais de 1635 à 1816. Elle compte aujourd’hui des populations mulâtres (personne née d’un Blanc et d’une Noire ou d’une Noire et d’un Blanc), créoles (personnes de race blanche nées dans une des anciennes colonies comme les Antilles, la Guyane, la Réunion) et noires.

Ainsi, la Guadeloupe présente une diversité culturelle incroyable, faisant d’elle une destination fascinante.

Les Curiosités

La Guadeloupe est le lieu idéal pour des visites en pleine nature. Visitez les îles de l’archipel, Grande-Terre, Basse-Terre, qui sont les principales et Marie Galante. Sur l’île de Basse-Terre, vous aurez une vue sur le volcan de la Soufrière qui domine la ville de ses 1467m d’altitude. L’horloge du marché rythme la vie quotidienne de la ville. Sur Grande-Terre, à Pointe-à-Pitre, arrêtez-vous sur la place de la Victoire, nommée ainsi pour célébrer la fin de l’esclavage, ainsi qu’au marché de la Darse pour découvrir les spécialités. Tous les quatre ans, vous pouvez aussi assister à l’arrivée de la route du Rhum, célebre course nautique qui part de St Malo, en Bretagne.
Côté nature, la Pointe Noire, encore peu touristique, vous propose des plages calmes. A l’écart de l’agitation, vous pourrez plus facilement nouer des contacts avec la population locale et découvrir les traditions. Sur Basse-Terre, le saut de la Lézarde, de 10m de haut, constitue un agréable but de promenade dans le Parc naturel de Valombreuse. Passez également par la Grivelière, exploitation de café à l’époque coloniale que l’on peut aujourd’hui visiter accompagné par un guide, puis arrêtez-vous le temps d’une dégustation de Rhum dans une des nombreuses distilleries.

Les fêtes traditionnelles de Guadeloupe permettent de comprendre la culture de cet archipel des Caraïbes. Avant le jeune du Carême, le Carnaval est un évènement fondamental. Des danseurs et musiciens déguisés défilent dans les rues pour Mardi-Gras, souvent vêtus de rouge ou travestis en diables. En août, la Fête des cuisinières réunit 200 cuisinières en tenue traditionnelle, le temps d’une messe et d’un défilé, cloturés par un repas et un bal.

Loisirs

En Guadeloupe, les activités sont avant tout en lien avec l’eau et la mer. A Pointe-à-Pitre, l’aquarium vous fait découvrir les espèces maritimes des Caraïbes. Il abrite notamment des tortues et des requins. A Pointe Noire, le parc aquacole produit des Ouassous, de grosses crevettes locales. Dans les lacs, vous pourrez même pêcher le rouget créole, tout en observant le vol des martins-pêcheurs. Des visites guidées et ventes de la production sont organisées. De nombreux clubs de plongée proposent la découverte des récifs de coraux, avec des excursions organisées en petits groupes.
La production de matières premières, principalement la culture de la canne à sucre et de la banane, ont été les principaux moteurs économiques de la région, à travers les plantations de l’époque coloniale. Les immenses plantations se visitent toujours. Au nord de l’île de Grande Terre, découvrez les méthodes traditionnelles de transformation du sucre en canne. Un petit train vous fera faire le tour de l’exploitation. Ensuite, la visite de la Plantation Grand Café, au sud de l’Ile de Basse-Terre, permet de vous initier aux saveurs des variétés de bananes.

Des croisières et excursions sont organisées pour avoir une vue d’ensemble de l’archipel. Vous pourrez découvrir les lagons en catamaran, en vedette ou en zodiac. Vous pourrez même tester le VTT de mer, pour visiter la mangrove, une forêt de palétuviers qui longe le littoral.

Cuisine

La cuisine guadeloupéenne est influencée par des cultures multiples et se caractérise par son métissage de mets originaires d’Asie et d’Europe, agrémentés des saveurs locales, issues des productions de l’île.
Le caractère insulaire de la Guadeloupe influence évidemment sa cuisine, qui contient beaucoup de poissons et crustacés. Le requin, les langoustes ou encore le vivaneau, parfois appelé poisson soie, font partie de la gastronomie locale. Ils sont souvent cuisinés avec de la banane plantin, des épices et du riz. Vous goûterez au blaff de poisson, qui est une cuisson du poisson en eau salée avec une sauce au citron. Il s’accommode bien avec des patates douces, qui sont des pommes de terre sucrées. Les plateaux de poissons grillés sont également délicieux, avec du riz et une sauce créole à base de piments, de tomates et de citron.

En dessert, laissez-vous tenter par une tarte à la banane. Si vous aimez la noix de coco, elle est présente dans de nombreuses gourmandises comme le flan au coco ou le traditionnel gâteau au coco, présent lors des festivités. L’ananas est aussi délicieux par temps chaud, en sirotant un Ti punch. Le Ti punch est un cocktail à base de rhum et de citron.