Voulez-vous voyager ? Voulez-vous explorer le monde ou profiter simplement de vos vacances pour voir de nouvelles terres ? Il faut admettre que tous les pays de la planète ont beaucoup de choses à faire, et les choix peuvent être difficiles. Il faut aussi se rendre compte que le Japon n’est pas en tête de liste pour certains, ou qu’ils ne sont pas disposés à prendre des risques. C’est pourquoi vous devriez partir en voyage au Japon.

Un pays d’accueil chaleureux et de cuisine exquise

S’il y a un adjectif qui peut décrire les caractéristiques des Japonais, c’est bien la politesse. Des sourires, de service irréprochable dans les commerces et les restaurants, prudence et ponctualité sont les vraies raisons du bonheur des touristes occidentaux. La propreté est aussi une qualité indéniable des Japonais : les déchets au sol sont extrêmement rares, les toilettes publiques sont impeccables, et les délices locaux mijotent dans des lieux immaculés. Les habitants de l’archipel japonais sont attentifs aux détails et considèrent chaque touriste comme un riche porteur.

En outre, le Japon conserve certains festivals traditionnels, dont le festival de Gion qui se tient à Kyoto chaque juillet. Il a été créé au IXe siècle lorsque la ville de Kyoto a connu des inondations et a dû lutter contre la propagation de la peste. Les autorités ont ensuite organisé une cérémonie religieuse pour lutter contre les catastrophes naturelles et protéger les habitants. Depuis, la cérémonie s’est poursuivie et la célébration de Gion Matsuri est devenue très populaire, attirant des milliers de spectateurs chaque année. Tout au long du mois de juillet, le centre-ville a construit d’immenses chars pour le défilé et a installé divers stands d’éclairage. Des habitants vêtus de costumes traditionnels, tels que le célèbre yukata, ont défilé dans les rues de Kyoto. Ce festival est vraiment une merveilleuse expérience de vie. Si vous voulez plus d’informations pour le voyage au Japon, cliquez sur prestige-voyages.com.

Un pays aux milliers des temples et des sanctuaires

Les images indescriptibles d’Épinal, des lieux de culte et des jardins japonais font partie intégrante du charme du pays. Ils sont généralement construits dans des endroits marqués par la tranquillité et la nature, et ils constituent l’un des fondements de la culture japonaise. C’est un lieu de culte pour certains et un sujet surprenant pour les touristes, qui parsèment l’horizon de leurs porches et arabesques. Ils sont conçus par des constructeurs créatifs et ils sont parfois situés au centre de la ville, et on doute le moins de leur existence.

Le plus digne d’appréciation est Kyoto, il y en a plus de deux mille. Même s’ils sonnent un peu clichés, ils font partie intégrante du voyage au pays du lever du soleil. Dans cette ville, il est difficile de l’ignorer, car il y en a à chaque coin de rue. N’hésitez pas à rester à l’écart des attraits touristiques et à vous perdre dans les ruelles, vous rencontrerez sûrement un sanctuaire communautaire. Chaque marche est source de miracles.

En outre, le Japon est un pays aux mille jardins, et son côté naturel se révèle aussi. Lorsque le printemps arrive, les Japonais attendent avec impatience la floraison des sakuras ou des cerisiers en fleurs. Un événement véritablement national hanami. Si la valse des quatre saisons n’est pas un vain mot, c’est un jardin japonais : plantes, rochers, lacs et pontons se complètent, et musique symphonique. Pour explorer des endroits moins touchés par l’homme, les parcs nationaux sont également une visite incontournable.

Japon : paradis de la technologie et de la mode 

Lors d’un voyage au Japon, il invite les Geeks et les autres amoureux de la technologie à découvrir le monde du manga et de l’anime dans un univers que vous n’explorerez peut-être jamais vraiment. Vêtements flashy, accessoires vestimentaires incroyables et cheveux colorés : c’est le dress code des jeunes créatifs des quartiers de Shibuya à Tokyo et Harakuju. À chaque coin de rue, des surprises et des surprises vous attaquent, vous donnant envie de multiplier les clichés. Les passionnés de jeux vidéo se retrouvent à Akihabara, et le quartier électronique de Tokyo.

Aussi, vous pouvez trouver de nouveaux jeux et relever des défis virtuels au Sega Club, qui est une immense arcade de quatre étages. Dans la nuit, dans un quartier qui semble ne jamais s’endormir, la devanture se pare de mille feux. C’est aussi ici que s’incarne l’esprit otaku. Dans de nombreuses boutiques, un mot kawaii (mignon) prend tout un sens, qui contient des objets colorés aux connotations enfantines.